Uncategorized

"Weed business" : Nouveaux jobs à la mode

Et si la légalisation de l’herbe était une bonne chose pour l’économie ? C’est le pari qu’on fait outre Atlantique les USA et l’Uruguay. Deux pays, deux modèles mais au bout du compte des bénéfices considérables et comparables : hausse du tourisme, baisse de la criminalité et surtout beaucoup beaucoup d’argent…

Le magazine Society a enquêté sur ce “nouveau modèle économique”, et on doit dire que le résultat est assez bluffant. D’ici 2020, une vingtaine d’Etats américains dont la Californie pourraient légaliser la marijuana. Un marché qui pèse plus de 2 milliards de dollars aujourd’hui, un chiffre d’affaire colossale qu’il vaut mieux savoir maîtriser…

“Le cannabis va suivre la même voie que le champagne : en lieu et place des dealers qui fournissent produit d’on ne sait où, le marché va générer des marques de confiance” Douglas Anderson, de Diego Pellicer Inc. / Society

Qui dit nouveau business dit nouveaux jobs. Si vous avez envie de vous lancer dans le “weed business”, tout est possible ! 

Chef cuisinier au cannabis. Le cannabis, nouvel ingrédient de cuisine ? C’est en tout cas ce que tente de faire comprendre Chris Lanter. L’américain enchaine les plateaux télé pour démocratiser l’utilisation de ce nouveau composant culinaire. Sa spécialité à lui, le déglaçage au brandy infusé à la weed…

Critique de weed. C’est le job hyper cool de Jake Browne, journaliste pour le Denver Post. Il fume des joints, donne son avis et des notes, bref comme un critique culinaire mais encore mieux !

Patron d’un service de livraison de weed. Uberweed ? Non, en fait le service s’appelle Eaze et Snoop Dogg a déjà investi dedans. Disponible qu’en Californie, le service propose une livraison à domicile de votre cannabis, en détente.

Lobbyiste. À chaque cause, ses activistes. Si vous vous sentez l’âme d’en défendre une, en voici une bonne. C’est un vrai boulot et aux USA il y a même un syndicat : la National Cannabis Industry Association.

Gestionnaire de Camping. Vous voyez pas le rapport, on vous explique. À Durango dans le Colorado, le CannaCamp, un camping de luxe on précise, propose à ses résidents de fumer en toute liberté leur herbe ainsi que d’autres activités comme le cannabis yoga. Tout un programme accessible pour 395 dollars la nuit.

Et bien plus encore… ! Le travail est surement dans la weed !

MZ_AD-728X90-GIF

ADVERTISING

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X