Uncategorized

Nabilla retrouve son père après 10 années d'absence

En froid avec son père depuis de longues années, Nabilla a enfin repris contact avec lui. Dans les colonnes de Paris Match, le jolie brune s’est laissée aller à quelques confidences.

Nabilla avait 13 ans lorsque ses parents se sont sépa­rés. Comme elle le raconte dans son livre Trop vite, sa mère décide un jour de quit­ter son mari, leur rela­tion est deve­nue trop tendue jusqu’à atteindre le point de non retour. Si son frère Tarek choi­sit de rester avec son père, Nabilla choi­sit elle de partir avec sa mère. La jeune femme ne supporte plus le regard que Kouthir Benat­tia posait sur la jeune femme qu’elle était en train de deve­nir. «Il me regar­dait comme un monstre» explique-t-elle cette semaine dans Paris Match.

Plus tard, alors qu’elle devient célèbre grâce aux Anges de la télé­réa­lité, Nabilla découvre dans la presse que son père a dit avoir honte de sa fille. «À 20 ans, comment gérer un père qui vous rejette devant la France entière, vous critique et refuse de vous parler?, analyse-t-elle. J’avance sans lui, contrainte et forcée».

Puis vient l’af­faire de l’agres­sion au couteau. Le papa ne rend pas visite en prison à sa fille, mais découvre plus tard que la jeune femme a changé et mûri. L’opé­ra­tion méta­mor­phose de Nabilla lui donne envie de reprendre contact avec elle et de la revoir.

La bimbo raconte qu’un rendez-vous a été orga­nisé dans un restau­rant situé à Anne­masse, en Haute-Savoie. «Stres­sée comme une enfant, je m’habille comme il le dési­rait, un col roulé et des Stan Smith, les cheveux atta­chés» raconte-t-elle. Les retrou­vailles sont un choc pour Nabilla. «L’image a changé ; mon père a vieilli, confie-t-elle. Cela fait dix ans que nous ne nous sommes pas vus, pas parlé». Mais ils tombent dans les bras l’un de l’autre. «Il me serra dans ses bras, comme pour me dire: bien­­ve­­nue à nouveau dans ma vie. Je ne peux conte­­nir mes larmes» déclare l’ex chro­niqueuse de Touche pas à mon poste. Le papa et sa fille se quittent mais décident de se revoir. Nabilla se dit aujourd’­hui comblée d’avoir retrouvé son père. «La sensa­­tion est incroyable, estime-t-elle. Indes­­crip­­tible. J’avais oublié ce que cela faisait d’avoir un père. On se reverra. On ne s’est rien promis, mais je sais qu’il fait à nouveau partie de ma vie. Et, surtout, qu’il accepte enfin qui je suis».

MZ_AD-728X90-GIF

ADVERTISING

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X