Uncategorized

L'association L214 épingle un sordide élevage de porcs bretons

Des cochons forcés à vivre au milieu des cadavres de leurs congénères en putréfaction...

Dans une vidéo publiée ce jeudi, l’association révèle la vie de misère des cochons d’un élevage situé à Pouldreuzic en Bretagne. Ils vivent dans des conditions d’insalubrité avancée. L214 a porté plainte pour maltraitance animale.

Celles-ci montrent des cochons forcés à vivre au milieu des cadavres de leurs congénères en putréfaction ou leurs ossements. Les cochons de cet élevage intensif survivent dans un environnement répugnant. L’élevage est de toute évidence hors de contrôle des services vétérinaires du Finistère. Des toiles d’araignées barrent l’accès à certaines salles de l’élevage où vivent pourtant de nombreux animaux. Visiblement, l’éleveur ne se rend que rarement dans cette partie de l’élevage où les animaux sont livrés à eux-mêmes, nourris automatiquement.

Dans les salles de maternité, des truies voient leurs petits mourir sous leurs yeux, impuissantes dans leurs cages. D’autres sont maigres ou présentent des signes de stéréotypies. Emballages d’antibiotiques périmés, seringues usagées, épaisses couches de poussière et toiles d’araignées… ces conditions sanitaires extrêmes constituent un environnement favorable à l’émergence de maladies pour les animaux.

L214 a par ailleurs porté plainte devant le tribunal de grande instance de Quimper pour maltraitance animale. Elle a lancé une pétition sur son site pour demander la fermeture immédiate de l’élevage.

Mais sinon, qui sont les cochons ?

Animaux sensibles, intelligents et sociaux, les cochons ont besoin de vivre en groupe dans un environnement stimulant. Des études éthologiques montrent qu’ils réussissent des tâches complexes que des chiens n’arrivent pas à accomplir.
Dans les élevages, la loi impose que les cases dans lesquelles ils sont enfermés soient “enrichies” de matériaux permettant de limiter l’ennui. Souvent cet enrichissement se limite à une simple chaîne métallique. Quand on le leur permet, les cochons passent une grande partie de leur temps à explorer, à fouir, à chercher de la nourriture. Ils parcourent ainsi plusieurs kilomètres par jour. Les truies se construisent des nids avant leur mise bas. Dans le nid ainsi créé, elles peuvent se tourner. Le sevrage n’intervient qu’au bout de 3 à 4 mois (moins de 1 mois dans les élevages).

Via
L214
MZ_AD-728X90-GIF

ADVERTISING

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X