Uncategorized

FIFA : Sepp Blatter démissionne

Sepp Blatter a annoncé mardi, lors d’une conférence de presse exceptionnelle qu’il démissionnait de son poste de Président de la FIFA, secouée par une série de scandales de corruption, mais qu’il continuera à exercer ses fonctions jusqu’à la désignation de son successeur. Son successeur pourrait être désigné entre décembre 2015 et mars 2016.

Fraîchement réélu Sepp Blatter, en poste depuis 1998 renonce à la présidence de la FIFA. C’est lors d’une conférence de presse de dernière minute organisée hier, qu’il a annoncé sa démission «Je me suis représenté car j’estimais que c’était la meilleure option pour l’organisation, a déclaré le Suisse. Cette élection est terminée mais les défis auxquels doit faire face la FIFA sont encore nombreux. […] Bien que j’ai un mandat de membre de la FIFA, je ne ressens pas le soutien de la planète football dans sa totalité – les fans, les joueurs, les clubs, les gens qui vivent, respirent et aiment le football autant que nous l’aimons à la FIFA.»

Sepp Blatter est visé directement par une enquête du FBI. Le New York Times a affirmé mardi que Blatter «a tenté depuis des jours de prendre ses distances vis-à-vis du scandale», mais que les autorités américaines «espèrent obtenir la coopération de certains des responsables de la Fifa inculpés» pour corruption afin de resserrer l’étau autour de lui. La télévision américaine ABC News a également précisé que Sepp Blatter est dans le collimateur du FBI et de procureurs américains pour des faits de corruption et de pots-de-vin qui ont mené à des arrestations la semaine dernière.

La démission de Blatter intervient quelques heures à peine après de nouvelles accusations du New York Times visant cette fois Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa et bras droit du président. Le quotidien américain a accusé Valcke d’être le responsable d’un virement de 10 millions de dollars sur des comptes gérés par l’ancien vice-président de l’organisation Jack Warner, mis en cause par la justice américaine dans un scandale de corruption. Dans un communiqué diffusé mardi matin, la Fifa avait tenté de contrer ces accusations en affirmant qu’il ne s’agissait que d’un projet d’aide à la diaspora africaine dans les Caraïbes…

Néanmoins, les autorités suisses ont indiqué que la démission de Sepp Blatter n’avait «pas d’incidence» sur l’enquête en cours, les procédures pénales continuent.

MZ_AD-728X90-GIF

ADVERTISING H

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X